« L’attaque Russe contre l’Ukraine est insupportable » : réaction de Mélenchon depuis La Réunion

Réaction de Jean-Luc Mélenchon lors de son arrivée ce jeudi matin à l’aéroport de La Réunion, suite à la déclaration de guerre russe en Ukraine. Retrouvez la vidéo de l’intégralité son intervention.

Arrivant ce jeudi matin à La Réunion, Jean-Luc Mélenchon a été interrogé suite à la déclaration de guerre russe en Ukraine.

Tout d’abord, il s’est dit « profondément inquiet de ce qui se déroule en ce moment même sur le vieux continent », dont l’ « Histoire bascule aujourd’hui. » Dans un récent communiqué de presse, Jean-Luc Mélenchon dénonçait l’attitude de la Russie « [qui] prend la responsabilité d’un recul terrible de l’histoire. Elle crée le danger immédiat d’un conflit généralisé qui menace toute l’Humanité. »

Le candidat de l’Union Populaire « condamne avec force le déclenchement de la guerre russe en Ukraine» : « l’attaque russe contre l’Ukraine est insupportable, quels que soient les motifs qui puissent être invoqués dans le passé récent ». En effet, « il n’est pas acceptable qu’une armée franchisse une quelconque des frontières de l’Europe ».

La Russie provoque ainsi une « escalade insupportable ». Selon Jean-Luc Mélenchon, « le pire, pour autant, serait d’accepter d’entrer dans l’escalade militaire ». Face à cette situation entièrement nouvelle, « la France doit refuser de se résigner et de contribuer à l’escalade. » Elle doit être non-alignée, car « c’est le non-alignement qui est la clé de la paix. » 

« C’est quand on est non-aligné que l’on peut jouer un rôle » affirme le candidat de l’Union populaire. La France doit jouer « un rôle autonome, souverain, indépendant ». Selon lui « c’est à elle, sans doute, que peut revenir le rôle de proposer que se réunisse immédiatement » l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe.

Enfin, indiquant que « toute initiative du Conseil de sécurité [de l’ONU] buttera automatiquement sur le veto de la Russie », Jean-Luc Mélenchon fait le vœu que soit trouvée une majorité au sein de l’Assemblée Générale des Nations Unies. « Il faut que la condamnation soit là, claire, nette, précise, aussi majoritaire que possible » en son sein souhaite le candidat de l’Union Populaire.

Jean-Luc Mélenchon demande fermement le « cessez-le-feu immédiat et la sortie des troupes russes d’Ukraine, que ce soit dans la partie qui est aujourd’hui attaquée, comme dans celle que la Russie a reconnu comme indépendante contre tous les traités internationaux il y a quelques jours ».