«Martine à la ferme» : nouvelle insulte sexiste contre une députée insoumise, Bénédicte Taurine

Le sexisme ordinaire a encore frappé à l’Assemblée nationale. Quelques semaines après le « poissonnière » crié en plein hémicycle à l’endroit de la vice-présidente du groupe parlementaire LFI Mathilde Panot, c’est au tour d’une autre de ses collègues insoumises de subir une nouvelle insulte sexiste insupportable. La députée de l’ariège, Bénédicte Taurine.

En commission ce 15 avril pour défendre sa proposition de loi visant l’interdiction des fermes usines, dans le cadre de la niche parlementaire des insoumis, Bénédicte Taurine a été violemment prise à partie par le député LREM Jean Baptiste Moreau, ce dernier la comparant à « Martine à la ferme ». Quelques semaines seulement après l’amende reçue par son collègue Pierre Henriet pour son insulte à Mathilde Panot, c’est encore un député marcheur qui couvre de honte l’Assemblée nationale. Le sexisme en marche.

Partager

Vous avez aimé cet article ?

Recevez chaque semaine une sélection de nos meilleurs articles en vous abonnant.

Les + vus

Soutenez les médias insoumis !

Abonnez-vous à l’ensemble des médias insoumis et recevez à votre domicile l’hebdo et le magazine de l’insoumission.