Néonicotinoïdes : les macronistes ré-autorisent ces pesticides dangereux pour la santé et l’environnement

Néonicotinoïdes. Malgré l’opposition des 17 députés insoumis, la majorité vient de voter la ré-autorisation de ces pesticides tueurs d’abeilles, de la biodiversité et des agriculteurs. Une décision criminelle.

Un texte de loi autorisant le recours aux néonicotinoïdes a été voté en seconde lecture le 30 octobre 2020 à l’Assemblée nationale. Par ce vote criminel, la majorité réautorise les producteurs de betteraves à utiliser préventivement les néonicotinoïdes, pesticides qui tuent les abeilles, la biodiversité et les agriculteurs. Ce projet de loi est un grave recul. Il est déconnecté de l’urgence écologique (érosion de la biodiversité) et économique (modèle agro-industriel à bout de souffle qui broie les paysans et empoisonne le vivant).

31 organisations environnementales, de consommateurs, la Confédération paysanne, les apiculteurs, etc. ont tiré la sonnette d’alarme contre ce projet de loi. L’opposition populaire est également massive : 7 Français sur 10 se disent opposés à cette dérogation d’après un récent sondage. Pourtant, malgré l’opposition des 17 députés insoumis, la majorité de leurs représentants à l’Assemblée nationale a voté « pour » le texte par 103 voix pour, et 45 voix contre.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.