Coronavirus – Rouge ou vert… la carte du déconfinement ne sert (pratiquement) à rien

Vous faites peut-être partie des gens qui regardent chaque jour la carte de déconfinement du gouvernement pour savoir si votre département est rouge, vert, ou dans cet entre-deux orange dont on n’a pas bien compris à quoi il sert. Si c’est le cas, vous pouvez arrêter car cette carte ne sert en réalité pratiquement à rien. 

Carte du déconfinement : ce orange joli mais inutile

Le but officiel de cette carte selon la présentation faite par Edouard Philippe lors de son discours du mardi 28 avril à l’Assemblée était d’établir une distinction entre les départements à forte circulation du virus et où les hôpitaux sont saturés d’un côté et ceux où la circulation du virus est faible et où les hôpitaux ont de bonnes capacités d’accueil de l’autre. Pour les premiers, un code couleur rouge ; pour les seconds, un code couleur vert. 

Première surprise le lendemain de l’annonce d’Edouard Philippe : la carte publiée comporte finalement trois couleurs. Le orange s’est ajouté. Une couleur qui ne sert absolument à rien mais qui permet peut-être de faire joli ou de donner une impression générale moins effrayante qu’une France qui serait coupée en deux avec un côté vert et un côté rouge. Toujours est-il que cette couleur inutile place les gens qui habitent ces départements dans une incertitude accrue. Mais en réalité, orange, rouge ou vert, tout cela ne change pas grand chose. Voici pourquoi. 

Le 11 mai, presque aucune différence entre département rouge et vert !

Incroyable mais vrai : cette carte dont on nous parle tant dans les médias et dont on évalue chaque jour si tel ou tel département a changé de couleur dans le bon ou le mauvais sens… ne sert à rien ou presque. Le gouvernement a en effet rendu public un tableau qui explique ce qui sera autorisé et interdit à partir du 11 mai. Il trace deux colonnes centrales pour différencier les départements verts et rouge. Et, stupeur : sur un tableau de 35 lignes (voir ci-dessous l’image), seules… deux lignes sont différentes ! 

Vous serez donc ravis d’apprendre que les deux seules choses que vous pourrez faire dans un département vert le 11 mai et que vous ne pourrez pas faire dans un département rouge sont les suivantes : vous rendre dans un parc et aller au collège uniquement pour les classes de 6e et de 5e (si vous en avez l’âge et que cela vous concerne). Et c’est tout. Tout le reste, toutes les autres activités de la vie quotidienne seront identiques dans les départements verts et rouges, qu’elles soient autorisées ou interdites. 

Autrement dit : la carte de déconfinement du gouvernement ne sert pratiquement à rien… Un fait peu discuté, mais qui risque de provoquer la colère de ceux qui pensent que les départements verts s’achemineront vers un déconfinement réel le 11 mai. Il n’en sera rien. Macron essaie donc de gagner du temps. Jusqu’à quand ? Personne ne sait. Une seule chose est certaine : la patience dont font preuve les Français dans l’épreuve n’est pas infinie. Après deux mois de confinement, on attend du gouvernement qu’il ait efficacement planifié la mobilisation sanitaire pour que nous ayons en nombre les masques, les tests et le gel hydro-alcoolique dont nous avons besoin. Nous ne voulons pas des coloriages mais des moyens utiles. Ça urge ! 

Antoine Léaument

Ci-dessous, le tableau du gouvernement sur le déconfinement.