Yael Braun-Pivet retraite

Exclure Yaël Braun-Pivet de l’Assemblée ? Bientôt 200 000 signatures sur cette pétition virale

Yaël Braun-Pivet, présidente de l’Assemblée nationale, exclue 15 jours… de l’Assemblée nationale ? C’est l’objet d’une pétition, ayant déjà récolté plus de 193 968 signatures, lancée le 29 mai 2024. L’objectif : que Yaël Braun-Pivet, soutien inconditionnelle de Benjamin Netanyahu, écope de la même sanction que celle infligée au député LFI Sébastien Delogu mardi 28 mai 2024. Le compteur s’est affolé. En moins de 48 heures, la pétition frôle les 200 000 signatures.

À son initiative et suite un vote des députés, le député insoumis a été exclu pour 15 jours de l’Assemblée nationale. La raison ? Avoir brandi quelques secondes un drapeau palestinien dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale pour dénoncer le génocide en cours au Proche-Orient. Alors que 40 000 Palestiniens ont déjà été tués, Sébastien Delogu n’a fait que défendre l’Humanité. Notre article.

Pour l’exclusion de Yaël Braun-Pivet de son perchoir pendant 2 semaines

Yaël Braun-Pivet et tous ceux qui ont voté cette sanction sont lâches : ils se réfugient derrière le règlement de la chambre basse de notre Parlement pour sanctionner le député insoumis : trouble au bon déroulement de la séance de Questions au gouvernement, mais surtout le fait d’arborer un drapeau autre que le drapeau français dans l’hémicycle. Pourtant, la même Yaël Braun-Pivet arborait sur sa veste un drapeau israélien aux côtés d’un drapeau français (voir l’image ci-dessous), le 10 octobre 2023. 3 jours après les attaques du Hamas, celle-ci souhaitait rendre hommage aux 1 200 morts israéliens.

image 49

La question est posée. Pourquoi la présidente de l’Assemblée nationale pourrait, elle, arborer, tout au long d’une séance de l’Assemblée nationale, un drapeau israélien sur sa veste en hommage aux israéliens tués par le Hamas ? « En même temps », pourquoi un député LFI ne pourrait pas arborer un drapeau palestinien pour rendre hommage aux victimes d’un génocide en Palestine ?

Pour aller plus loin : Sanction contre Delogu : la liste des députés complices du génocide à Gaza qui l’ont votée

Moins de 24 heures après sa publication, le compteur de signatures sur la pétition s’est affolé. 20 000 quelques heures après son lancement, 55 000 avant 10 heures hier matin. Le compteur s’est affolé. En moins de 48 heures, presque 200 000 signatures. Sur Twitter, le lanceur de cette pétition s’est fendu d’un communiqué face à la viralité de son texte. « Puisque la présidente de l’Assemblée, qui n’en est pas à son coup d’essai, décide de prononcer avec le bureau des sanctions démesurées, il est temps de lui rappeler qu’elle est une députée comme les autres et qu’elle doit se soumettre aux mêmes règles », explique-t-il.

L’auteur de la pétition de poursuivre : « Ce deux poids, deux mesures lorsqu’il s’agit de la France insoumise et, en ce moment, des soutiens aux enfants palestiniens qui meurent assassinés sous les bombes, est devenu intolérable pour les Français. Cette pétition le prouve bien ». À l’heure où nous terminons cette brève, la pétition est à 193 968 signatures.

Pour que Yaël Braun-Pivet soit exclue 15 jours de l’Assemblée nationale, c’est par ici.

Sébastien Delogu, député LFI, déploie un drapeau palestinien dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale.

Partager

Vous avez aimé cet article ?

Recevez chaque semaine une sélection de nos meilleurs articles en vous abonnant.

Les + vus

Soutenez les médias insoumis !

Abonnez-vous à l’ensemble des médias insoumis et recevez à votre domicile l’hebdo et le magazine de l’insoumission.