À Gaza, après 48 jours de crimes de guerre, l’ONU décrit une « dévastation catastrophique »








À Gaza, après 48 jours de crimes de guerre, l’ONU décrit une « dévastation catastrophique ».

15 000 Palestiniens tués, dont 6 000 enfants.

62 journalistes et 101 membres de l’ONU tués.

Plus d’1,7 million de Palestiniens déplacés.

Au moins 67 700 bâtiments détruits.

Plus de 206 écoles détruites ou endommagées.

Plus de 20 hôpitaux rendus hors service par les bombardements.

Israël a largué 40 000 tonnes d’explosifs depuis le 7 octobre.

L’ONU appelle un cessez-le-feu total et permanent pour éviter que ce bilan effroyable ne s’alourdisse.

Source : UNRWA.