Vaccin : bientôt «trop de doses» ? L’ahurissante déclaration d’un politicien macroniste

« Il ne faudrait pas qu’on se retrouve avec trop de doses de vaccins ». Vous ne rêvez pas. Ces mots ont bien été prononcés… en pleine pénurie de vaccins. Alors que le taux d’incidence, le nombre d’hospitalisations et le nombre de morts continuent à exploser en France. Que nos hôpitaux sont en immense souffrance. C’est le Président du groupe Modem à l’Assemblée nationale, Patrick Mignola, qui a prononcé cette déclaration ahurissante le 22 mars sur Public Sénat. En y ajoutant : « il ne faut pas qu’on fasse n’importe quoi, tout ça c’est du gaspillage l’argent public ». Voilà jusqu’où mène l’aveuglement dogmatique néolibéral, le « remboursement » de la dette public, l’austérité sacrifiant nos vies sur l’autel de la rigueur budgétaire.

Partager

Vous avez aimé cet article ?

Recevez chaque semaine une sélection de nos meilleurs articles en vous abonnant.

Les + vus

Soutenez les médias insoumis !

Abonnez-vous à l’ensemble des médias insoumis et recevez à votre domicile l’hebdo et le magazine de l’insoumission.