Blanquer Gate : embrigadement de mineurs financé par de l’argent public !

Remontons au mois de décembre 2018. On est à l’époque en plein mouvement lycéen d’opposition à la contre réforme du lycée et du bac. Après parcoursup, les lycéens s’opposent à une réforme qui va aggraver les inégalités scolaire. Le mouvement est d’ampleur. On voit réagir sur les réseaux sociaux des lycéens qui prennent la défense de Jean-Michel Blanquer avec le #AvenirLycéen.

Qui sont ces lycéens ? Ce sont des jeunes avec Macron. Un nouveau syndicat lycéen voit le jour en ce début décembre 2018 : Avenir Lycéen. Il est créé par une vingtaine de personnes et est immédiatement reçu par le cabinet de Jean-Michel Blanquer. Ce syndicat va systématiquement prendre des positions pro gouvernemental et recevoir des moyens considérables. Beaucoup d’argent public pour financer sa supposée activitée.

En 2019 ce syndicat va recevoir 40 000 euros pour financer un congrès qui ne va jamais se tenir. Dans Médiapart et Libération on apprend que cet argent va être dépensé pour des nuits dans des hôtels de luxe, des factures dans des restaurants somptueux.

Dans cette affaire plusieurs questions : le gaspillage d’argent public, des mineurs instrumentalisés par un ministre pour soutenir sa politique majoritairement rejeté par les syndicats, des moyens diminués drastiquement pour les autres syndicats, une corruption morale. Une affaire extrêmement grave qui vient s’ajouter à une liste de mensonges du ministre.
#BlanquerGate

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.