Présidentielle 2022 – Jean-Luc Mélenchon : « Je propose ma candidature »

« Oui, je suis prêt : je propose ma candidature ». C’est par ces mots que Jean-Luc Mélenchon a annoncé sa décision concernant l’élection présidentielle de 2022 au journal télévisé de 20h de TF1, ce dimanche 8 novembre 2020.

Une investiture populaire

Il a immédiatement assorti cette proposition de candidature d’une « condition » : celle de réunir une « investiture populaire ». Il s’agit, comme il l’a expliqué, de recueillir 150 000 parrainages citoyens. Le Président du groupe parlementaire La France Insoumise avait récemment déposé une proposition de loi à l’Assemblée nationale pour ouvrir à 150 000 personnes inscrites sur les listes électorales la possibilité de sélectionner les candidats à l’élection présidentielle, un droit réservé pour l’instant à 500 élus.

Une proposition que Jean-Luc Mélenchon a donc décidé de s’appliquer à lui même. Un site internet, « noussommespour.fr » a été ouvert pour permettre cette collecte de signatures. Sur TF1, l’insoumis a appelé ses soutiens à s’y rendre pour remplir le formulaire de parrainage.

Un programme de gouvernement

L’autre atout sur lequel Jean-Luc Mélenchon dit vouloir s’appuyer, c’est son programme. Une nouvelle version de l’Avenir en Commun a été mise en ligne sur le site « noussommespour.fr». Elle est ouverte aux contributions individuelles. Il est vrai que ce document avait déjà réunit 7 millions de voix dans la précédente élection présidentielle de 2017.

Depuis, il a aussi été le fil conducteur pour les 17 députés insoumis à l’Assemblée nationale et les 6 députés européens. Au cours de l’actuel quinquennat, l’Avenir en Commun a été décliné en 80 propositions de loi, 4 contre-budgets et plusieurs milliers d’amendements. De quoi conforter son statut de solide programme de gouvernement.

Se projeter sur l’avenir

Le leader insoumis a clairement donné un ton d’optimisme à sa campagne qui débute. S’il est apparu très conscient des graves problèmes traversés par le pays, comme l’épidémie de coronavirus, il a aussi déclaré vouloir aider les français à « se projeter sur l’avenir ». Pas question de peindre noir sur noir, Jean-Luc Mélenchon veut « déconfiner les esprits » et montrer « qu’il peut y avoir un bout au tunnel en vue », à l’aide de ses propositions phares comme la 6ème République ou la planification écologique. Lui qui, selon les sondages, est le mieux placé pour perturber le duo Macron/Le Pen a fustigé les deux comme des « variantes d’une vision autoritaires de l’Etat et de la société ».

Après son intervention sur TF1, Jean-Luc Mélenchon a prévu d’apparaitre dans un échange avec le public sur les réseaux sociaux (Twitch, Facebook, Youtube, Twitter, Instagram, TikTok).

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.