Les délocalisations le Ministre s’en fiche : il regarde son téléphone

Continuez d’utiliser votre téléphone tranquillement, Monsieur le Ministre. Me regardez pas. Me répondez pas. Voilà le mépris que vous avez, pas pour moi, je m’en fous, mais pour les millions de personnes qui souffrent depuis 30 ans des délocalisations pendant votre petite élite mène le pays à sa perte. Vous me prenez peut-être pour un zozo, à demander des mesures des protections pour notre industrie, nos emplois, la planète, à demander des taxes aux frontières, des barrières douanières, de quotas d’importations, mais vous, que proposez-vous ?, que répondez-vous ? Rien. Le néant. La nullité.

N’oubliez pas de mettre un petit pouce en l’air, de partager, et on vous souhaite un bon visionnage !

Rejoignez nous sur : https://francoisruffin.fr

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.