Pour un fonds de soutien pour les éleveurs

Le 8 octobre 2020, dans le cadre de la proposition de loi de Cédric Villani pour interdire certaines pratiques de maltraitance des animaux, Bastien Lachaud a soutenu un amendement visant à créer un fonds de soutien des professionnels qui doivent engager une reconversion de leurs pratiques pour sortir de la maltraitance des animaux.
Les éleveurs sont concernés au premier chef, au vu des investissements très importants qu’ils ont faits pour entrer dans l’élevage intensif, qui impliquent souvent une dette importante. Il est nécessaire de les soutenir pour sortir de ce modèle, et permettre, pour commencer, que aucun animal ne puisse être élevé sans avoir aucun accès à l’air libre.
Les circassiens, qui utilisent des animaux sauvages dans des spectacles, doivent également être accompagnés. Les animaux, qui étaient utilisés dans ces spectacles, doivent enfin être protégés jusqu’à leur mort, ce qui nécessite également un investissement financier, et des structures dédiées.

L’amendement a été rejeté par la majorité, prouvant que leurs déclarations concernant la fin de la maltraitance des animaux ne sont que des intentions, mais qu’ils refusent de le mettre concrètement en oeuvre, en y consacrant les financements nécessaires.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.