L’eau comme bien commun : Mélenchon en soutien aux opposants aux « bassines »

Jean-Luc Mélenchon était ce dimanche 11 octobre 2020 dans les Deux-Sèvres aux côtés des opposants aux « bassines », des retenues d’eau. L’occasion pour le leader des insoumis d’effectuer un discours rappelant l’urgence écologique de la reconquête collective du temps long et de nos biens communs, au premier rang desquels, l’eau.

Dans les Deux-Sèvres, le marais poitevin est en danger. Et pour savoir pourquoi, il faut encore s’intéresser au cycle de l’eau. Ici, pour faire face à la sécheresse, les agriculteurs ont lancé la construction de «bassines». Il s’agit de retenues d’eau artificielles et à l’air libre afin d’avoir assez d’eau le moment venu pour arroser les cultures. Le problème est que ces bassines aggravent les choses. Pour qu’elles contiennent assez d’eau, on draine les sols. Et comme on retient l’eau à l’air libre, elle s’évapore davantage. Mais ce n’est pas tout : ces bassines concentrent la pollution issue de l’agriculture chimique et notamment les phosphates qui produisent des cyanobactéries et des cyanotoxines. En bout de chaîne, on assèche peu à peu le marais qui reçoit moins d’eau. Tout ça pour produire… du maïs, destiné non pas à la consommation nationale mais à l’exportation.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.