DÉTRUIRE L’ÉTAT, C’EST SE PRIVER D’AVENIR !

Je vais vous dire ce que signifie « le choc de simplification » que vous appelez de vos voeux. Le choc de simplification, c’est Lafarge qui déverse paisiblement dans la Seine. Le choc de simplification, c’est les ravages de l’incendie de Lubrizol à Rouen. Le choc de simplification, c’est la diminution de moitié des contrôles des installations à risque dans notre pays depuis 15 ans. Comment pouvez-vous, sans honte, abhorrer les effets dont vous chérissez les causes ?

Retrouvez mon intervention sur un projet de loi d' »accélération et de simplification de l’action publique », un texte fourre-tout du gouvernement.

Partager

Vous avez aimé cet article ?

Recevez chaque semaine une sélection de nos meilleurs articles en vous abonnant.

Les + vus

Soutenez les médias insoumis !

Abonnez-vous à l’ensemble des médias insoumis et recevez à votre domicile l’hebdo et le magazine de l’insoumission.