Un programme exceptionnel et des mesures sanitaires renforcées pour l’université d’été de la France insoumise

Les AMFiS, universités d’été de La France insoumise, se tiennent cette semaine, du jeudi 20 au dimanche 23 août, dans le cadre idyllique du Palais des Congrès de Châteauneuf-sur-Isère. Plus de 150 intervenantes et intervenants extérieurs à LFI se succéderont durant ces quatre jours pour parler urgence écologique, urgence sociale, urgence démocratique, Europe, paix, régression et déclinisme dans plus d’une centaine de débats, conférences et ateliers. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les insoumis n’ont pas fait les choses à moitié pour ces AMFiS 2020. De nombreuses personnalités, débats alléchants et meeting de Jean-Luc Mélenchon pour clore le spectacle, demandez le programme !

Universitaires, associatifs, ONG, politiques, syndicalistes, youtubeurs… un joli panel de personnalités engagées aux AMFiS 2020

Gaël Giraud, Anne-Laure Delatte, Jean François Bayart, Béatrice Hibou, Thomas Branthôme, des économistes, sociologues, historiens, chercheurs au CNRS, ; Aurélie Trouvé, Brigitte Gothière et Jean-François Julliard, porte-paroles d’ATTAC, de L214 et de Greenpeace ; Olivier Besancenot, Aurore Lalucq, Raphaël Glucksmann, Boris Vallaud, Pierre Dharréville, Jérôme Gleyzes, Claire Monod, des représentants du NPA, de Place Publique, du PCF, du PS, d’EELV et de Génération·s ; Philippe Martinez, Anthony Smith, Usul, Estellia Araez, Arié Alimi, Dominique Simonnot, des représentants syndicaux, youtubeurs, avocats et journalistes… En somme un joli panel de personnalités engagées pour ces AMFiS 2020.

Au total, quelques 151 intervenantes et intervenants extérieurs à LFI pour un événement totalement paritaire, et plus d’une centaine de conférences, de débats et d’ateliers ! Les sept parcours de ces AMFiS correspondent aux sept chapitres de l’Avenir en commun : le programme politique proposant la révolution citoyenne pour une révolution écologique et sociale, fort des 7 millions de voix obtenues aux élections présidentielles de 2017 derrière la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Le programme est alléchant. Sa présentation ne pouvant être exhaustive, vous pouvez retrouver ici le détail complet des 103 conférences, débats et ateliers qui se dérouleront de jeudi à dimanche.

Bifurcation écologique et sociale, souveraineté, retraites, justice, médias… des débats alléchants

Intéressé par les débats autour de l’écologie ? Quand on parle d’écologie, on parle d’économie : plutôt pour une écologie libérale, laissant le soin au marché d’opérer la transition écologique, ou pour une planification de la bifurcation écologique ? Rendez-vous samedi 14h30 pour un débat intitulé : « Planification de la bifurcation écologique : quelle réindustrialisation verte ? » mettant aux prises Gaël Giraud, chercheur au CNRS, spécialiste des marchés financiers et de la transition écologique, Aurore Lalucq, eurodéputée Place Publique engagée notamment sur l’annulation des dettes publiques, Clémence Vorreux, de l’équipe du think thank « The Shift Project » réfléchissant à la réduction de la dépendance de nos économies aux énergies fossiles, et François Ruffin, député insoumis.

Intéressé par la question de la souveraineté ? Rendez-vous samedi 11h30 pétante pour un débat intitulé : « Souveraineté : comment reprendre le contrôle ? » faisant dialoguer Raphaël Glucksmann (eurodéputé Place Publique) et Manuel Bompard (eurodéputé LFI). Par les retraites ? Rendez-vous le samedi dès 9h45 pour un débat : « Retraite à points : pensions saignantes ? avec Pierre Dharréville, député PCF, Catherine Perret, représentante CGT, Justin Bernard, représentant du Collectif Nos Retraites, Boris Vallaud, député PS, et Clémentine Autain, députée insoumise. Par la question médiatique ? Rendez-vous le vendredi à 11h30 pour un débat : « Censure dans les médias mainstream et les réseaux sociaux » avec Usul, youtubeur, Laurent Martin, historien des médias, Sophia Chikirou, conseillère en communication, et Mathias Reymond, universitaire membre d’Acrimed. Par la question judiciaire ? Vendredi 14h30 : « Justice nulle part : où est passé le service public et son indépendance ? » avec Estellia Araez, présidente du Syndicat des Avocats de France, Dominique Simonnot, journaliste au Canard Enchaîné, Anne-Sophie Wallach, du syndicat de la magistrature, et Ugo Bernalicis, député LFI.

Reconstruire après la crise du Covid, débats stratégiques et meeting de clôture de Jean-Luc Mélenchon

Samedi, sur les coups de 16h15, le thermomètre va s’envoler aux alentours de Valence. Aurélie Trouvé, porte-parole d’Attac et figure des rosies, Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, Manon Aubry, eurodéputée insoumise, et Mathilde Panot, vice-présidente du groupe parlementaire de la France insoumise à l’Assemblée nationale, débattront. Sujet : « Reconstruire après la crise du Covid : opérer la bifurcation sociale et écologique« .

Samedi, 18 heures, température annoncée : 34 degrés. Olivier Besancenot, ancien candidat à l’élection présidentielle pour le NPA, Aurélie Trouvé, porte-parole d’Attac, Benoit Teste, secrétaire général de la FSU, Pierre Lacaze, responsable des élections au PCF, Jérôme Gleyzes, ex-membre de la direction d’EELV, Claire Monod, porte-parole de Génération·s et Eric Coquerel, député LFI, débattrons d’un sujet soulevant les passions : « Fédération populaire ou union de la gauche ?« .

Et enfin, dimanche matin, le bouquet final. Jean-Luc Mélenchon tiendra un meeting dans le cadre idyllique de la plage bordant le Palais des Congrès. Vous pourrez retrouver le meeting en direct sur ses réseaux sociaux dès 10h15.

Des AMFiS dans un contexte particulier : la joie de vous retrouver, dans le respect de mesures sanitaires exceptionnelles

On aurait pu citer aussi : « Une 6e République pour rester fidèle au combat pour la République », Alexis Corbière et Raquel Garrido ayant invité le brillant Thomas Branthôme. Mais également les conférences et débats sur la santé, le tabou monétaire, l’antiracisme, la bataille culturelle à mener sur les réseaux sociaux, la lutte contre Amazon, contre les licenciements, le mal-logement, pour la recherche, pour la mémoire de l’esclavage, pour la constituante… Le programme est vraiment d’une richesse incroyable, et nous vous invitons à le découvrir et le partager sans modérations.

Pour celles et ceux qui ne pourront être présents à ces AMFiS 2020 : rassurez-vous. Comme Hermione à Poudlard, vous disposerez d’un retourneur de temps : les conférences seront disponibles en replay sur YouTube. Pour celles et ceux qui auront la chance d’être présent cette année, le contexte de crise sanitaire que vous connaissez signifie le respect d’un dispositif sanitaire strict : masque obligatoire, distanciation physique mais aussi différentes mesures exceptionnelles récemment détaillées dans un communiqué du mouvement insoumis. Parmi elles : la distribution de masques gratuits sur plusieurs points du site, des prises de température au pistolet thermique ou encore 30 litres de gel hydroalcoolique qui seront à disposition à l’entrée de chaque salle et sur les espaces extérieurs.

Dans ce contexte extraordinaire, nous aurons l’immense plaisir de vous retrouver sur le stand de l’insoumission pour ces AMFiS qui s’annoncent passionnants !

Par Pierre Joigneaux.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.