Belloubet couvre Macron et Kohler

Mardi 23 juin, Ugo Bernalicis adressait une question à la ministre de la Justice et garde des Sceaux, Nicole Belloubet, au sujet de l’ingérence supposée de l’exécutif dans l’instruction judiciaire de l’affaire « Kohler ».

En effet, Emmanuel Macron a écrit (à la main !) une lettre visant à absoudre Alexis Kohler des chefs d’inculpation dont il fait l’objet dans le dossier MSC. Pour rappel, Alexis Kohler n’est rien de moins que le secrétaire général de l’Élysée et le bras droit d’Emmanuel Macron. Il est soupconné de conflit d’intérêts.

Aux questions très claires d’Ugo Bernalicis sur l’affaire « Alexis Kohler », sur la position du parquet général sous l’autorité de la ministre et la désignation de l’intérim d’Éliane Houlette, Nicole Belloubet fait semblant de ne pas comprendre.