Coronavirus : un retour à l’école cruel et inégalitaire.

La réouverture des écoles le 11 mai est :
– dangereuse : des médecins nous alertent sur des formes graves de covid-19 chez des enfants
– cruel : le prétendu « choix » est laissé aux parents, alors que le chômage partiel s’arrête le 1er juin
– inégalitaire : selon les moyens financiers des parents

La politique macronienne est une politique qui va à l’envers de ce qui aurait du se faire.On a fixé une date avant de définir le plan de déconfinement. Nous en voyons les conséquences : le retour en classe est dangereux, autant pour les enfants que pour le million de membres de l’éducation nationale. L’école n’est plus considérée comme un lieu d’apprentissage, mais comme une garderie.

Édito de Paul Vannier pour l’insoumission.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.