Coronavirus : omerta sur les violences policières.

Le 17 octobre 1961, à l’Ile-Saint-Denis, on a repêché des centaines de corps d’algériens jetés dans la Seine.

« Un bicot ça ne sait pas nager » : propos racistes tenu ce samedi par un policier sur cette même Île-Saint-Denis.

Depuis le début de la crise sanitaire, on assiste à une omerta sur les violences policières, mais aussi sur la crise alimentaire et la solidarité dans les quartiers populaires.

Édito d’Eric Coquerel pour l’insoumission.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.