CORONAVIRUS : 5.379 morts en EHPAD

« Je n’accepterai jamais que l’humain soit sacrifié sur l’autel des dividendes »
Les personnels des EHPAD, des centres pour personnes handicapées et les AVS n’ont actuellement pas de protection suffisante. Ils culpabilisent donc souvent d’être des vecteurs potentiels du virus.
Il faut donc les soutenir à court terme en leur donnant accès à des masques. Il faut aussi les soutenir à long-terme en revalorisant leur carrière.
« Le monde d’après n’est-il pas la possibilité de remettre la vieillesse dans le service public, et d’arrêter de la marchandiser avec des EHPAD privés à but lucratif ? »

Edito d’Anne-Sophie Pelletier

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.