Confinement : hausse des violences intrafamiliales.

Jennifer, 35 ans, poignardée par son conjoint ? Daoudja, 6 ans, tué par son père ? Ce ne sont malheureusement pas des cas isolés.

Avec le confinement, l’enfermement 24 heures sur 24 avec son bourreau, on constate 32% de hausse des violences intrafamiliales.

151 féminicides en France en 2019, déjà 24 en 2020, un enfant qui meurt tous les 5 jours sous les coups… #PlusJamaisCa

En plus des numéros mis en place par le gouvernement, les associations demandent de vrais moyens pour lutter contre les violences faites aux femmes et aux enfants.

Édito de Sarah Legrain pour L’insoumission. Abonnez-vous pour retrouver tous nos éditos politiques.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.