Coronavirus : que faire de la dette ?

« On efface la dette publique ? ». On imagine déjà les libéraux en PLS…

Après le covid-19, il faudra investir des milliards dans l’économie RÉELLE, pas réitérer les cures d’austérités qui ont mené au désastre.

Comment faire ?

Voici notre proposition pour en finir, enfin, avec la chimère de la dette publique. C’est la seule proposition sérieuse sur la table. Pour sortir par le haut de la crise économique engendrée par le coronavirus, et ne pas rejouer la Grande Dépression de 1929 ou les erreurs de 2008.

 » Plutôt que de racheter aux banques privées des titres de dettes des États , la BCE les achèterait directement aux États. Elle les stockerait en dette perpétuelle à intérêt négatif (c’est le cas des emprunts de long terme aujourd’hui). Les États retrouveraient leur capacité de financement pour de nouveaux emprunts et l’ancienne dette fondrait petit à petit, au fil de l’inflation dans les coffres de la Banque Centrale Européenne. Et ne serait jamais payée. Car bien sûr ces dettes ne seront jamais payées. On m’a ri au nez quand je l’ai expliqué dix fois depuis toutes ces années. Qui se risquerait aujourd’hui à dire que l’énorme récession qui se met en place sera vaincue sans que les États interviennent de tout leur poids financier ? Qui osera dire que la banqueroute est une menace sans fondement ? Personne, bien sûr. J’ose dire qu’il n’existe pas de contre-proposition sérieuse sur le plan technique. »

Retrouvez la note de blog complète de Jean-Luc Mélenchon sur la dette publique.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.