8 MARS : LA FRANCE HUMILIÉE PAR SES MATRAQUES

Samedi à Paris, le préfet Lallement a encore frappé. Les manifestantes venues pacifiquement pour les droits des femmes ont été chargées, tirées par les cheveux et traînées dans le métro. La France humiliée par ses matraques.

Édito de Julie Garnier demandant la démission du préfet Lallement.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.