RÉSEAUX SOCIAUX : RISQUES DE CENSURE

Comme souvent, les réseaux sociaux sont pointés du doigt dans l’affaire Griveaux.
Tout le monde veut soudainement créer de nouveaux contrôles.
Le gouvernement prépare une loi cyberhaine qui confirait aux plateformes (Twitter, Facebook) le soin de censurer les propos illégaux eux-mêmes. Sauf que c’est le métier des juges.

Édito de Jill Royer, Co Responsable de la plateforme numérique de la France Insoumise, qui remet les points sur les I sur les risques de dérives.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.