LES VIOLENTS, C’EST VOUS !

Lundi 3 février, François s’est ouvert les veines sur son lieu de travail à Vitry-sur-Seine. François c’est un syndicaliste RATP qui se bat depuis le 5 décembre pour l’intérêt général. Pour avoir fait grève, il a été convoqué et menacé de licenciement. François, c’est la France que vous poussez à bout !

Retrouvez mon interpellation de la Ministre Buzyn sur la réforme des retraites, et sa réponse indigne, qui n’a pas UN MOT de compassion pour François et les grévistes en souffrance.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.