CETA : nous voulons en finir avec le libre-échange

Le mardi 9 juillet 2019, Jean-Luc Mélenchon s’est exprimé en commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale sur le projet de loi de ratification de l’accord de libre-échange entre le Canada et l’Union Européenne : le CETA. Il a dénoncé le passage en plein été devant la représentation nationale de cet important traité.

Il a replacé la signature de cet accord dans le contexte global : celui de l’accélération de la logique du libre-échange par l’Union européenne. Il a rappelé les cas des accords récemment signés avec le Mercosur et avec le Japon et fait la liste de toutes les négociations en cours avec la Tunisie, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, les Etats-Unis, le Mexique ou l’Indonésie. Il a défendu au contraire la relocalisation des productions.

Il a aussi critiqué la logique des tribunaux d’arbitrage qui contournent la souveraineté des États au profit des multinationales. Enfin, il a pointé la situation du Canada quant aux OGM. Ce pays est en effet un grand producteur d’OGM qui pourront désormais arriver dans nos assiettes en Europe avec le CETA.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.