TRANSPORTS : NON AUX PRIVATISATIONS !

Le 14 juin 2019, Jean-Luc Mélenchon intervenait à l’Assemblée nationale dans le cadre du débat sur la loi d’orientation des mobilités (LOM). Il a dénoncé la privatisation à venir du service public du transport en bus en région parisienne et le fait que cette décision provienne directement des injonctions de la Commission européenne.

Le président du groupe « La France insoumise » à l’Assemblée nationale a dénoncé les privatisations en général et le fait que le privé coûte plus cher que le public… tout en étant moins efficace que lui. Il a ainsi pris les exemples des autoroutes, du gaz et de l’électricité pour lesquels la privatisation totale ou partielle a coïncidé avec une augmentation considérable des prix.

Enfin, Jean-Luc Mélenchon a dénoncé les logiques de métropolisation, c’est à dire d’aménagement du territoire qui consiste à concentrer l’essentiel des réseaux (notamment de transports) à l’intérieur d’un grand pôle urbain duquel sont exclues les populations les plus pauvres.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.