LES ENSEIGNANTS SONT PRISONNIERS DE LEUR PROPRE ECOLE

LES ENSEIGNANTS SONT PRISONNIERS DE LEUR PROPRE ECOLE

J’ai eu le plaisir hier de poser une question rédigée de façon collaborative avec les #stylosrouges du 93.

Une prison mentale tout d’abord avec l’article 1 du projet de loi Blanquer qui vise à museler leur liberté d’expression alors que museler les profs revient à bâillonner les futurs citoyens.

Une prison physique ensuite avec la dernière circulaire de mouvement intra-départemental qui oblige les profs à demander un vœu géographique dans un bassin de vie et non plus pour une école en particulier.

Dresser les esprits et contraindre les corps, voilà la politique éducative du Ministre. Je vous laisserai apprécier son mépris des enseignants qui prennent sur leur temps libre pour informer les parents des conséquences des réformes pour l’avenir de leurs enfants.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.