Le problème du contrôle continu dans la délivrance des examens.

Défense d’un amendement dans le cadre de la proposition de loi pour une école de la confiance.

« La prise en compte du contrôle continu dans la délivrance des examens pose 2 soucis majeurs :
– l’absence d’anonymat des candidats
– la dénaturation des résultats obtenus dans les équipes pédagogiques des différentes écoles qui vont avoir tendance à augmenter les résultats de leurs élèves par réponse au jeu concurrentiel que le gouvernement est en train de mettre en place entre les établissements.
Par cet amendement nous souhaitons garantir l’impartialité entre chaque élève »

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.