L’insoumis Adrien Quatennens démolit Valérie Pécresse chez Hanouna

Adrien Quatennens a débattu hier, mercredi 23 mars, avec Valérie Pécresse sur le plateau de l’émission Face à Baba. Pendant 20 minutes, le coordinateur de la France insoumise (LFI) a pu mettre en évidence les convergences évidentes entre Valérie Pécresse et le président-candidat Emmanuel Macron sur de nombreux sujets : retraite à 65 ans, conditionnement du RSA, maltraitance des chômeurs, refus de partager les richesses. Les sujets abordés ont été nombreux. Notre article.

« Vous avez raison Valérie Pécresse, Monsieur Macron vous a piqué votre programme !« 

Valérie Pécresse a accusé Emmanuel Macron de plagier son programme. Adrien Quatennens lui a donné raison : lors de la présentation de son programme, le président-candidat a annoncé une guerre sociale encore plus féroce s’il est réélu, en présentant des mesures encore plus dures que celles qu’il a déjà mises en œuvre durant ce quinquennat : attaque du RSA, des retraites, des services publics, de l’École, nouveaux cadeaux au capital… Personne ne pourra dire qu’il ne savait pas.

Ainsi, Adrien Quatennnens est allé dans le sens de Valérie Pécresse : « Monsieur Macron vous a piqué votre programme !« , s’est-il exclamé. « Comme Monsieur Macron, vous avez l’intention de frapper celles et ceux qui sont les plus précaires« , alors que 5 milliardaires possèdent autant que 27 millions de personnes dans notre pays. Comme lui, en effet, Valérie Pécresse souhaite un temps de travail imposé pour les allocataires du RSA, pour que le RSA se transforme en mi-temps payé un demi-SMIC.

Plutôt que de s’attaquer aux racines du chômage, « comme Monsieur Macron, vous voulez vous attaquer aux chômeurs« , a affirmé par la suite Adrien Quatennens. Ce, alors qu’il y a 300 000 emplois non-pourvus en France pour 6 millions d’inscrits à Pôle Emploi. Enfin, Adrien Quatennens a rappelé la convergence de Valérie Pécresse et d’Emmanuel Macron sur le nucléaire, alors qu’il est « de plus en plus coûteux et dangereux« . Les deux candidats de droite veulent pourtant construire de nouveaux EPR. « Ce soir, je pourrais vous demander ‘pourquoi ne pas voter pour lui ?‘ », a interrogé le coordinateur de LFI.

Adrien Quatennens défend la retraite à 60 ans en taclant Pécresse et Macron à la fois

« Il y a un point de convergence [avec Emmanuel Macron] sur lequel je souhaite débattre avec vous, c’est cette question des retraites« , a lancé Adrien Quatennens après avoir listé les convergences entre les deux candidats de droite. Dans un premier temps, il a démontré en quoi, sur la question des retraites, Valérie Pécresse et Emmanuel Macron, c’était « bonnet blanc et blanc bonnet ». Ils souhaitent tous les deux décaler l’âge de la retraite à 65 ans.

Adrien Quatennens a ainsi pointé le refus de Valérie Pécresse de partager les richesses : « Quand vous et Macron dites qu’il faut travailler plus, vous refusez simplement de mieux partager la richesse produite. » On doit travailler plus, parce que l’on vit plus longtemps, nous ont-ils expliqué. Mais les candidats de droite ont oublié que les retraites sont largement solvables : « Un salarié de 2022 produit 3 fois plus de richesses qu’un salarié d’il y a 50 ans. On peut donc financer plus de retraites avec autant de travail. »

Face à une candidate de droite aux fortes convergences macronistes, Adrien Quantennens a pu défendre le retour à la retraite à 60 ans, porté par Jean-Luc Mélenchon, qui est le seul candidat pouvant atteindre le second tour à le défendre : Il n’y a qu’un bulletin de vote pour l’obtenir face à Macron : Jean-Luc Mélenchon. Financer la retraite à 60 ans, c’est simplement rendre aux travailleurs la part de richesses qui leur revient. » 71% des Français sont pour, n’en déplaisent à Emmanuel Macron et Valérie Pécresse. Une mesure que Jean-Luc Mélenchon a ardemment défendue dimanche dernier à Paris devant plus de 100 000 personnes. Contre la droite et son projet de casse sociale, un seul bulletin, celui de l’Union Populaire.