TF1 : Mélenchon, le défenseur du SMIC à 1400 euros net

Jean-Luc Mélenchon était sur le plateau de TF1 ce lundi 14 mars dans l’émission « La France face à la guerre ». Face à Emmanuel Macron, Valérie Pécresse et les deux candidats d’extrême droite Eric Zemmour et Marine Le Pen, il a été le seul à défendre l’augmentation du SMIC à 1400 euros net par mois. Il est d’ailleurs considéré comme le candidat du pouvoir d’achat par presque la moitié des Français.

À la différence de Jean-Luc Mélenchon, les 4 candidats de droite et d’extrême-droite s’accordent tous pour dire qu’il ne faut pas augmenter le SMIC. Sans se rendre compte que cela changerait la vie de millions de personnes. Même Marine Le Pen, qui veut faire croire qu’elle défend le pouvoir d’achat des Français, est contre. Leur déconnexion avec la souffrance qui règne dans le pays est flagrante. Ils semblent tous oublier le niveau qu’a atteint la crise sociale en France : 9 millions de pauvres, 12 millions de personnes qui ont froid chez elles parce qu’elles n’arrivent pas à se chauffer et 8 millions de personnes qui ont besoin de l’aide alimentaire pour se nourrir.

Pour les libéraux qu’ils sont tous, l’augmentation du SMIC est une mauvaise chose, car elle détruirait des emplois. Sauf que ce sont des mensonges. Si les gens payés au SMIC voient leur salaire augmenter, ils vont davantage consommer. En réalité, l’augmentation du SMIC soutenue par Jean-Luc Mélenchon créerait des emplois en relançant la demande.

Pour répondre à la crise sociale et à la préoccupation majeure des Français, à savoir le pouvoir d’achat, le candidat de l’Union Populaire porte cette mesure ambitieuse. L’augmentation du SMIC à 1400 euros net par mois peut être mise en place dès l’arrivée au pouvoir des insoumis par décret présidentiel. Si Jean-Luc Mélenchon, c’est le quotidien de plusieurs millions de Français qui peut changer du tout au tout.