TF1 : Mélenchon, le seul candidat à porter la planification écologique

Jean-Luc Mélenchon était sur le plateau de TF1 ce lundi 14 mars dans l’émission « La France face à la guerre ». Face aux candidats de droite et d’extrême-droite très peu concernés par l’écologie, que sont Emmanuel Macron, Valérie Pécresse, Eric Zemmour et Marine Le Pen, il a été le seul à porter la planification écologique, indispensable pour lutter contre le chaos climatique qui s’annonce.

Dans cette campagne présidentielle, l’absence de l’écologie est affligeante. La crise écologique est la plus grave crise que l’humanité n’ait jamais connue. 94% des Français considèrent que l’écologie est « un enjeu capital ». L’écologie devrait être au cœur de la campagne présidentielle. Et pourtant, l’écologie n’occupe que… 2,7% de l’espace médiatique. C’est d’autant plus scandaleux quand on lit le dernier rapport du GIEC. Celui-ci annonce que la moitié de l’Humanité sera « très vulnérable » aux conséquences du réchauffement climatique. Glaçant.

Des 4 candidats de droite et d’extrême-droite, il n’y a pas un qui vaut plus que l’autre. Emmanuel Macron et son gouvernement ont été condamnés pour inaction climatique par la justice. Eric Zemmour frôle le climato-scepticisme en affirmant qu’il y « a des débats » sur la réalité du changement climatique. Marine Le Pen n’a que la défense de l’énergie nucléaire comme une énergie propre à la bouche, tandis que Valérie Pécresse se cache derrière « des concepts creux – « écologie de l’incitation ou de l’espoir » pour masquer son grand manque d’ambition à ce sujet.

Ainsi, Jean-Luc Mélenchon est le seul à porter un projet ambitieux concernant l’écologie. Il se veut être le candidat d’une écologie populaire. D’ailleurs, nombreux sont les Français qui approuvent les mesures du programme des insoumis pour faire face à la crise climatique. Ainsi, la planification écologique est approuvée par 83% des Français qui sont favorables à la « règle verte« . Elle correspond à l’interdiction de prélever chaque année plus de matières premières que la Terre n’est capable d’en reconstituer en un an.

Enfin, la campagne de l’Union populaire a reçu de nombreux ralliements de figures écologiques : Aymeric Caron, Claire Lejeune, Alma Dufour… Leur engagement auprès de la campagne de l’Union Populaire atteste du sérieux et de la radicalité du programme écologique de Jean-Luc Mélenchon. Pour une écologie populaire et la planification écologique, face à la plus grave crise que l’humanité n’ait jamais connue.