« Je ne suis pas un homme parfait mais je suis prêt à gouverner » : Mélenchon à « La France dans les yeux »

L’émission de BFMTV “La France dans les Yeux” s’est conclue sur une scène forte d’émotion et de solidarité. Un militant de la CGT Poste face au candidat le mieux placé pour mettre enfin l’émancipation au programme de ce pays. Deux camarades de luttes et d’espoir, deux “compagnons de combats”, en discussion sur ce que c’est d’assumer de vouloir porter la parole et représenter les autres.

Le délégué CGT souhaitait l’interroger sur sa capacité à gouverner et sur un caractère qu’il considère comme “trop agressif”. Au candidat de répondre que, certes condamné pour “rébellion”, il est aussi “plein d’une histoire, plein de ce récit et de gens comme vous qui représentez la chose la plus importante de ma vie”. 

Le favori de la gauche a ajouté : “Je ne suis pas un homme parfait. Je saurai mener ce pays parce que j’ai acquis de l’expérience, parce que je connais des gens comme vous, parce que c’est avec eux que j’ai toutes mes antennes déployées dans tout le pays, parce que je sais pour qui je me bats”.

Et avec l’expérience, la maîtrise des sujets reconnue par tous (y compris le patron du MEDEF), un projet, “l’harmonie des êtres humains entre eux et avec la nature”, un programme l’Avenir En Commun, une stratégie, l’Union Populaire, une équipe prête à gouverner, et une union de représentants syndicaux, associatifs, politiques autour de lui dans le Parlement de l’Union Populaire, il a pu le rappeler : “je saurai gouverner. Et grimpant dans les sondages vers le 2e tour, avec une “chance raisonnable” d’y arriver.