« Aucun service public à plus de 30 minutes de chez soi » : Mélenchon face aux Français

Jean-Luc Mélenchon était ce jeudi 17 février l’invité de l’émission « La France dans les yeux » sur BFM TV. Il a été interrogé sur la santé publique et plus largement sur la destruction des services publics dans le pays. Le candidat de l’Union populaire a d’abord rappelé les décisions qui ont participé au délabrement de l’accès aux soins dans notre pays.

D’une part, l’invention du numerus clausus parce que certains « craignaient qu’il y ait trop de médecins », d’autre part la mise en place des Agences régionales de santé « qui ont fermé des hôpitaux, des services ». Pour rappel, durant le quinquennat, c’est plus de 17 000 lits qui ont été supprimés. Plus précisément en 2020, 5 678 ont été supprimés par Macron, en pleine pandémie.

Jean-Luc Mélenchon veut répondre à la problématique des déserts médicaux. La France a besoin de plus de médecins. Il fera en sorte qu’il y ait à la fois plus de places en faculté de médecine et plus de professeurs pour les former. Il a proposé que l’on paye les étudiants en médecine durant leurs études : en échange, l’État pourrait demander aux nouveaux médecins d’exercer leur profession à un certain endroit pendant un nombre d’années définies.

Plus largement, il n’est pas normal que les hôpitaux ou les maternités puissent être de plus en plus loin des lieux d’habitation des Français. C’est pourtant la réalité du pays : 716 000 femmes vivent aujourd’hui à plus de 45 minutes d’une maternité. Elles n’étaient que 290 000 en 1997. Pour répondre à cette problématique, Jean-Luc Mélenchon fait une proposition : réouvrir des services d’urgence et de maternité qu’il y ait un service public de santé de qualité à moins de 30 minutes de chaque Français !