🏛️L’INSTRUMENTALISATION ÉLECTORALE DE LA JUSTICE ET DE LA SÉCURITÉ (21/09/21)

Explication de vote LFI par Danièle Obono de la motion de rejet du projet de loi sur la responsabilité pénale et la sécurité intérieure, mardi 21 septembre 2021
Ce projet de loi est un mauvais pot-pourri qui réintroduit des mesures de la loi sur la « sécurité globale » censurées par le Conseil constitutionnel, et qu’une très large majorité des professionnel·les jugent dangereux.
En matière de responsabilité pénale, il va à rebours de toutes leurs recommandations, et ne permet ni de renforcer l’accompagnement des victimes et leur famille, ni le suivi des personnes atteintes de troubles psychiatriques, ni le recrutement massif d’expert·es psychiatres et psychologues, pourtant urgent. A quoi tout cela sert donc ? A dire que le président-candidat Macron en campagne pour l’élection de 2022 a “fait quelque chose”, à affaiblir un principe fondamental du droit et à stigmatiser encore un peu plus les personnes atteintes de troubles psychiatriques. Il en est de même sur le versant sécurité intérieure qui suit la même logique : le tout sécuritaire au détriment des droits, libertés et de la sécurité des citoyen·nes et même des agent·es public·ques.

Partager

Vous avez aimé cet article ?

Recevez chaque semaine une sélection de nos meilleurs articles en vous abonnant.

Les + vus

Soutenez les médias insoumis !

Abonnez-vous Ă  l’ensemble des mĂ©dias insoumis et recevez Ă  votre domicile l’hebdo et le magazine de l’insoumission.