🔴 ALERTE – Manuel Valls dans le viseur de la Cour des comptes espagnole

Les comptes de campagne de Manuel Valls en 2019 pour la mairie de Barcelone sont Ă©pinglĂ©s dans un rapport de la cour des comptes espagnole. Cette dernière aurait dĂ©tectĂ© 189 497 euros de dĂ©penses non dĂ©clarĂ©es, ainsi qu’un dĂ©passement du plafond de dĂ©penses autorisĂ©es de plus de 71%.  

Pour rappel, l’ex-Premier ministre français avait quittĂ© ses fonctions de dĂ©putĂ© français en 2018 en vue de se prĂ©senter en 2019 aux Ă©lections municipales dans l’espoir de devenir le nouveau Maire de Barcelone. Il sera Ă©liminĂ© au premier tour avec un score de 13,20%. Manuel Valls avait alors prĂ©sentĂ© sa candidature avec l’« Association Barcelona Capital Europea », avant de former par la suite une coalition avec des indĂ©pendants et des membres de Ciudadanos, un parti de centre droit.

Dans le cadre de la campagne Ă©lectorale, l’argent utilisĂ© devait provenir de la coalition. Or, c’est de l’association Barcelona Capital Europea que vient la plus grande partie des dĂ©penses non dĂ©clarĂ©es, soit 188 867 euros sur les 189 497 euros non dĂ©clarĂ©s. Cette dernière est donc considĂ©rĂ©e comme « une tierce personne » par le rapport. De plus, le rapport montre un dĂ©passement du plafond limite autorisĂ© de dĂ©penses qui est fixĂ© Ă  178 237. Dans le cadre de sa campagne, Manuel Valls et son Ă©quipe ont dĂ©pensĂ© 305 056 euros, soit un excès de 71%.

Partager

Vous avez aimé cet article ?

Recevez chaque semaine une sélection de nos meilleurs articles en vous abonnant.

Les + vus

Soutenez les médias insoumis !

Abonnez-vous Ă  l’ensemble des mĂ©dias insoumis et recevez Ă  votre domicile l’hebdo et le magazine de l’insoumission.