🔴 ALERTE – L’Etat veut acheter 170 000 balles mutilantes supplémentaires

Le vendredi 12 mars 2021, le ministère de l’Intérieur a lancé un appel d’offres concernant l’acquisition de munitions de calibre 40 mm utilisés pour les lanceurs de balles de défense (LBD). Cet appel prévoit la fourniture de deux lots de munitions : 160 000 munitions de défense unique (MDU) et 10 000 munitions de défense marquante visible. 

Alors que le Conseil de l’Europe demande à la France de « suspendre l’usage du LBD », qui est classé comme « arme de guerre » par la réglementation internationale, le gouvernement persiste dans leur utilisation pour le maintien de l’ordre. De plus, cet appel d’offres intervient alors que l’État reconnaît sa responsabilité dans le tir de LBD qui a mutilé Lilian à la mâchoire le 12 janvier 2019, en marge d’une manifestation des Gilets Jaunes à Strasbourg.

Pour rappel, le LBD a été largement utilisé dans le cadre de la répression du mouvement des Gilets Jaunes, causant plus de 100 mutilations, dont 30 éborgnements. Son interdiction est d’ailleurs demandée par de nombreuses organisations. La France insoumise propose depuis plusieurs mois d’interdire son usage ainsi que celui des tasers et des grenades de désencerclement. Des mesures qui figurent à nouveau dans le premier cahier de l’Avenir en commun, revue programmatique de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon.