MADAME VON DER LEYEN, VOUS INCARNEZ LA COLÈRE DES PEUPLES EUROPÉENS !

Pour ma première intervention en session plénière au parlement européen, j’ai interpellé Ursula von der Leyen, l’unique candidate à la présidence de la Commission européenne… Et je lui ai apporté un gros chèque

*** Retrouvez Manon Aubry sur :

– Facebook : https://www.facebook.com/ManonAubryFR/
– Twitter : https://twitter.com/ManonAubryFr
– Instagram : https://www.instagram.com/manonaubryfr/

AQC #4 : URSULA LA MAL-ÉLUE, 1 MILLION D’EUROS POUR UN JOB D’ÉTÉ, ET UNE CO-PRÉSIDENCE DE COMBAT !

Une nouvelle semaine dans les coulisses du parlement européen à Strasbourg : une présidente de commission européenne mal élue, des jobs d’été de luxe pour des commissaires européens. Et un nouveau défi pour moi !

Dans l’Aubry qui court cette semaine, je reviens sur l’élection de Madame Von Der Leyen, dont l’élection s’est jouée à si peu de voix par rapport au nombre de députés dans le Parlement européen. Par contre en commission des affaires juridiques, nous avons réussi à bloquer l’embauche de jobs d’été à plus 1 millions d’euros à la commission européenne ! Et enfin, je reviens brièvement (on en parlera plus la semaine prochaine) sur ma désignation à la co-présidence de la Gauche Unitaire Européenne, notre groupe parlementaire au Parlement européen.

SOMMAIRE :

0:55 : Ursula Von der Leyen, la présidente de la commission européenne la plus mal élue de l’histoire du Parlement européen

10:11 : En commission des affaires juridiques, on bloque la création de jobs d’été à 1 millions d’euros

14:16 : Notre délégation de la France Insoumise se met en ordre de bataille pour les 5 prochaines années !

Et n’oubliez pas le petit pouce bleu si ça vous a plu, de vous abonner et de cliquer sur la petite cloche pour ne rien rater !

****************

Pour aller plus loin, je vous laisse quelques liens :

Mon intervention en plénière face à Madame Von der Leyen : https://youtu.be/upMgQSUW7U4

Le communiqué de presse sur le site de la Gauche Unitaire Européenne :

Aubry & Schirdewan to lead Left’s challenge to EU policy

Le communiqué de presse de la France Insoumise sur l’organisation de notre délégation :

La France insoumise organise sa délégation au Parlement européen

Deux articles, un sur l’élection de Mme Von der Leyen, et un sur les jobs d’été à 1 millions d’euros :

– Ursula Von der Leyen : https://www.liberation.fr/planete/2019/07/16/victoire-sans-gloire-pour-ursula-von-der-leyen-a-la-commission_1740397

– Jobs d’été de la commission européenne :
https://www.lalibre.be/international/europe/juncker-prive-de-portefeuilles-les-deux-commissaires-remplacants-5d289e14f20d5a58a827f7dd

*** Retrouvez Manon Aubry sur :

– Facebook : https://www.facebook.com/ManonAubryFR/
– Twitter : https://twitter.com/ManonAubryFr
– Instagram : https://www.instagram.com/manonaubryfr/

📢 Où est Steve, Monsieur Castaner📢

La question reste entière après une suite d’interventions démesurées. Les méthodes de maintien de l’ordre utilisées par le gouvernement conduisent à des drames. « Les forces de l’ordre », ce sont d’abord les gardiens de la paix.

NOUS SOMMES LA NATURE QUI DOIT SE DÉFENDRE !

« Hier, nous apprenions que le permafrost fondait avec 70 ans d’avance sur les prévisions du GIEC. Rien de cela ne vous alarmerait ? Rien ne retient votre attention dans cet événement ? Rien n’interpelle votre responsabilité en tant qu’être humain ? »

Retrouvez mon intervention sur le CETA.

SI VOUS VOTEZ CET ACCORD, VOUS VOTEZ TRUMP !

« En matière d’écologie, les déclarations d’intention ne valent rien : si vous encouragez de la même façon que Trump les énergies fossiles, vous ne valez rien de mieux. Voici la réalité posée par le CETA. Trump, Trudeau, Macron, même combat contre la planète. Voici les champions des pollueurs réunis sur un combat commun ! »

Retrouvez mon intervention sur le CETA.

Une page du progrès social se tourne avec la fin du statut de fonctionnaire

Le 18 juillet 2019, j’intervenais en séance dans le cadre d’une motion de rejet préalable en séance sur le projet de loi sur la transformation de la fonction publique.

S’il ne proclame pas vouloir supprimer directement le statut général des fonctionnaires, le projet du gouvernement le dénature gravement en prévoyant, notamment, un recrutement massif de contractuels, des plans de départs volontaires de fonctionnaires, des ruptures conventionnelles dans des conditions incertaines, la réduction des compétences des organismes de concertation et la rémunération dite “au mérite” et depuis la CMP conclusive une réduction du droit de grève.

Depuis plusieurs décennies on applique le même modèle de “new management public” et de “lean management”, qui détruisent le service public pour en faire un service au public.

Ce projet parachève un système défaillant, mais cohérent dans ce modèle libéral anti service public et surtout anti fonctionnaire.

Le gouvernement En Marche tourne une page de notre pays par cette loi ; une page de progrès social qui débute avec le Conseil national de la Résistance. Car les fonctionnaires, comme les services publics, sont le patrimoine, le bien commun de celles et ceux qui n’en n’ont pas.

Un grenelle des violences faites aux femmes : du blablabla

Avec la proposition de M. Schiappa d’organiser un « Grenelle des violences faites aux femmes », Clémentine Autain rappelle qu’on est dans une opération de pure communication. Ce que nous attendons, ce sont des mesures sonnantes et trébuchantes qui permettent de passer un cap dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Le budget pour les droits des femmes en France c’est 0,0066% du budget national : c’est une (très mauvaise) plaisanterie.

La 5G ne doit pas être le prétexte du recul des services publics

Le 18 juillet 2019, Bastien Lachaud a pris la parole dans le cadre de l’examen d’une proposition de loi portant sur le contrôle préalable des opérateurs de la technologie 5G.
Il a expliqué qu’il fallait faire ce contrôle, mais qu’il ne faut pas être naïf dans la guerre que mène Trump à la Chine vis-à-vis de cette technologie. La France ne doit pas s’inscrire dans cette politique d’agression, se prémunir contre les risques d’espionnage, d’où qu’ils proviennent, et notamment des Etats-Unis qui ont massivement espionné les citoyen·nes européen·nes.
Il a aussi rappelé que la réduction fracture numérique ne doit pas être l’occasion du recul des services publics physiques et en guichet.
Il a montré que ces technologies ne doivent pas être développées pour elles-mêmes, ni dans un objectif brut de croissance, ni pour développer des gadgets aussi couteux écologiquement qu’inutiles, et qui demanderont énormément d’électricité pour fonctionner.
Retrouver ici le texte intégral : https://lafranceinsoumise.fr/2019/07/18/la-5g-ne-doit-pas-etre-le-pretexte-de-reculs-du-service-public/