Réforme de l’assurance-chômage : une menace au principe de solidarité

Michel LARIVE a été interrogé sur LCP pour débattre sur la réforme de l’assurance-chômage portée par Murielle Pénicaud.

En organisant l’échec de la négociation entre les partenaires sociaux, le gouvernement va passer en force sa réforme ordolibérale. Celle-ci rend responsable les chômeurs de leur situation. Pire, elle enlève des droits aux personnes les plus précaires, aux saisonniers et aux intermittents, sans répondre au problème structurel du chômage.
C’est une atteinte grave au principe de solidarité.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.