Alerte : Le gaz hilarant anesthésie le ministère de la santé

[Assemblée nationale – Protoxyde d’azote]

J’interroge une nouvelle fois la ministre de la Santé sur l’interdiction de la vente du protoxyde d’azote aux mineurs et sur l’apposition d’un pictogramme sur les cartouches. La ministre ne répond sur RIEN. Avec En Marche, le « laissez-faire le marché », c’est tout le temps, même sur les questions sanitaires.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.