Danièle Obono : Il n’y a pas de crise des migrant∙es ni de « submersion »

Il n’y a pas de crise des migrant∙es ni de « submersion » comme on l’entend dans les rangs de LREM, mais une crise politique, une crise de l’accueil. Il faut suspendre les accords de Dublin, qui provoquent de situations de chaos. #BFMTV #BFMStory.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.